Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 02:33

La technologie pourrit mes poncifs bien ancrés par les BD de Tintin et c’est plutôt déstabilisant. Sur le chemin de l’usine, le matin, par exemple,  on croise souvent un vieux pépé ultra pouilleux sur un tricycle rouillé. Poncif n°1 : il dodeline de la tête, coiffé à la Mao, en récitant les pages 34 à 78 de son petit livret rouge. Poncif n°2 : il trimballe dans sa carriole un amas de déchets plus ou moins recyclable qui refoule l’essence, l’huile et le poisson, en annonçant son passage d’un cri récurrent autant qu’incompréhensible type « Waanebaaa. Wanebaaaa. Wa-ne-baaAaaaAAaaaaaaaaaaaaaa ». Jusque là, le pépé rentre dans les critères du comics, le pauvre chinois qui recycle pour vivre, en attendant de trouver le Tintin (qui lui tapera dans le dos d’un bon geste paterno-colonialiste, mais ça on est pas censés remarquer). Mais au Poncif n°3 : il plonge la main dans sa poche pour en sortir un mouchoir crasseux afin d’essuyer les gouttes de l’effort qui perlent sur son visage grimaçant (tu remarqueras, cher lecteur, que j’ai étudié jusque dans ses moindres recoins les bulles de Tintin et le Lotus Bleu), un événement inattendu vient bouleverser la théorie Tintin : le pépé s’arrête, (crache), plonge effectivement la main dans sa poche, mais de mouchoir que nenni, c’est un portable LG nouvelle génération avec radio et télévision qu’il porte à son front. A son oreille. Limite tu t’attends à ce qu’il claque un « Hey sugar, what’s up» en décrochant. Je m’en serais liquéfiée de désillusion, mais ça aurait été un mouvement encore trop rapide pour mes colocs – il faut savoir que, comme l’année dernière, leur vitesse de croisière sur le chemin de l’usine avoisine les 12 mètres à l’heure. Le but en fait c’est de marcher le plus lentement possible pour que tu ais l’impression de reculer – et même parfois, ça marche : tu recules.Mais c’est vrai que du coup elles ont la concentration maximale pour poser la tennis blanche immaculée là où ça ne se salira pas.

 Petite info à usage de qui se reconnaîtra : Oui, ici, je mange des aubergines tous les jours et personne n’en rigole. Je pense dès à présent établir ma carte de séjour ici, ou monter une association en faveur des discriminés de l’eggplant. Aujourd'hui à midi en revanche, dans la soupe de l'usine floattait des morceaux de tofu noir. Enfin, ce que j'ai pris pour du tofu, jusqu'à ce qu'AQin m'assène d'un ton docte :"Blood is very good for  health". C'est donc bien du sang (devrais je dire, des caillots? Mais non, vous sortez de votre petit déjeuner, j'épargne), qui coagule l'allure en une gelee ferme et tendre quand il est plongé dans l'eau bouillante, qui flottait dans ce liquide clair, et qui a eu le bon goût de justement de pas en avoir de prononcé, de goût. A l'heure où j'écris, je me sens euh. Vaseuse. J'ai un peu peur de vivre une expérience "Visiteurs" à la comte de Montmirail, m'évaporer dans les airs avec un nez en forme de groin et atterrir dans une cour de ferme dans le Honduras du 11e siecle.

 Sinon, côté audiovisuel des choses, la techno monobeat (=un seul rythme de boum boum ponctue des paroles suraiguës et répétitives) a atteint Gaoming, c’est dommage, j’aimais bien les rengaines romantiques larmoyées par des Maoettess en twin-sets. Et je ne saurai jamais qui de la fille de la compta ou de la fille du département juridique a fini par chopper le directeur du cabinet d’avocats de Hong Kong : la série Love Affairs (18h35, CCTV3) est terminée depuis 2 mois.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Mouette - dans wizlamouette
commenter cet article

commentaires

Cabillous 25/03/2007 16:09

Moi, je trouve ca frais.
Pasqu'en lisant les nutritions facts au dos du papier de mon bounty, j'ai aussi failli perdre la vie. Le sang au moins il sait deja quil a des copains dans ton corps, alors que le diphosphate disodique, ben il a pas l'air con.
bon, tu m'en veux pas Mi-Mouette-Mi-Molette,j'ai des valises de 32 kilos a fignoler
tshuss

COCO and CO 24/03/2007 15:06

Beuk! beuk! beurk!
j'ai mis 24 h à m'en remettre mais comment fais tu pour etre si stoique face à ces monstruosoités potagesques ????? moi ,perso je prefere les huitres de l'Atlantique meme si l'aspect visqueux en degoute certains !
Bon courage pour la suite de tes aventures culinaires    bisous

Yessa 24/03/2007 14:19

Et là, bien joué, je sortais de mon petit dej, avec l'envie d'un petit depaysement. J'avais deja noté ton gout pour le (je change mon mot) "peu apetissant", j'aurai du me mefier.
Ici, aujourd'hui, ca sera aubergine, aussi. Whah la rime. Anyway, sauf que ici, c'est des king size probablement génétiquement modifiée, je dirais si elles ont le meme gout...
Un grand salut de l'autre bout de la terre,
Yessa

Anne-Ca 24/03/2007 11:04

Tchang, Vavor, je crois qu'il s'appelle Tchang ... mais bon, ma culture BD n'étant pas très étendue, je m'arrêterai là !
Pour moi, pas de bol ... j'ai effectivement pris la décision de lire tes aventures à l'issue de mon p'tit déj du samedi matin (avec grass'mat') ... beurk ... heureusement que mon estomac est bien accroché !
Biz, à très vite !

Vavor 23/03/2007 14:09

C'est sûr que Hergé nous faisait aussi grâce de la composition des repas de Tang (c'est bien ça son ptit nom??) ! Merci pour ce moment de poésie, à l'heure de la digestion et du café!! Gniark gniark!!
Quant au reste, c'est encore et tjs un plaisir de te lire et de se bidonner.
Une autre fan, depuis tjs!