Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 23:55

Le Studio Vénérable et les Editions "Cool, il neige!" vous présentent: Comment je n'écris plus, puissance 12.

 Tout est dit.

En fait si, j'avais un super article. D'une spiritualité qui aurait renvoyé Mlle Yourcenar au dernier rang du bibliobus de St Tuc sur Bouin (un rapide tour d'horizon des noms les plus cons du territoire français permet de réaliser qu'à défaut de Monopoly, les seigneurs poilus du XIe siècle devaient bien s’esbaudir à nommer leurs terres: «  Tiens si on appelait celui là La Peyro? (rire gras, claquage de cuissot, perte de molaire pourrie) ». A ce sujet y'en a un qui m'a toujours fait poiler - c'est Marseille mais je ne sais plus trop où c'est :) ). Bref, j'avais un super sujet, de la veine de ceux qui me naissent lorsque, dans ce haut lieu de convivialité qu'est la rame du M1, un ado pré pubère desquame à en faire pâlir le sommet du Kilimandjaro parce qu'il secoue trop la tête sur Nirvana, quand bien même le panneau Decaux qui lui fait face est sponsorisé par Eau Précieuse. Oui, le cynisme de situation me stimule, je suis pour la langue de vipère comme langue obligatoire au bac ‘option langue2pioute’. Ca aiderait probablement les stagiaires en entreprise à cesser de baisser la tête au self quand la grosse moustachue du stand viande en sauce inonde deux lardons d'une louche de gras en assénant un "j'ai plus de légume je vous remets de la sauce chasseur??".  Dire non reviendrait à lui ôter le titre envié de "Employée de l'année à qui on n’a jamais demandé de rab" - titre remis en jeu 34 ans d'affilée sans victoire de canard, qui permet à l'entreprise de faire des économies substantielles et garantit à sa détentrice un intouchable statut de cuisinière du Roy. Et puis c'est vrai, traquer la faiblesse dans l'oeil de mon voisin permet de me tailler une machine Pilate dans la poutre sise dans mon oeil - location géographique donnée par la Bible , mais Leroy Merlin a jamais accepté de venir y apposer un traitement anti termites la dernière fois que j'ai téléphoné. A vérifier, donc.

 Voila donc pourquoi j'avais un super article, d'un burlesque avéré et qui n'aurait manqué de te poiler toi aussi, unique pèlerin venu ici par bonté d'âme déposer un coquelicot ( merci, ça pue comme fleur) sur ce blog agonisant. Mais le souci c'est qu'à trop se balader, il a atteint le coté vide de ma boîte crânienne – je sous loue cette  partie à SOS greluche, et actuellement les bénévoles de l’association sont au Groenland pour voir si un vison ça se porte encore en période de réchauffement de la planète). Normalement je rattrape les idées avant qu'elles ne choissent (ça existe pas mais c'est bien pratique )dans le vide, mais là il a rejoint mon brouillon de lettre destinée à Chimène Badi pour qu'elle s'autorise à respirer sans gaine abdominale et qu’elle oriente son coiffeur vers la tonte des buis nains, ma recette de coquillettes à l'oxygène pour Kevain, et les "paroles de Eve Leve Toi" en créole. Vous voyez tout ce à quoi vous avez échappé?

 

 

 ** Par contre si tu relis le titre (trop tard, tu l'as relu), je te donne la journée pour te débarasser l'esprit des pupilles larmoyantes de Marie Laforêt sur fond de sucre glace.

Partager cet article

Repost 0
Published by La Mouette - dans wizlamouette
commenter cet article

commentaires

Tibus 03/10/2007 01:29

J'aimerais bien, mais à chaque fois que j'achète un Bescherelle, le malheur s'abat sur celui qui l'utilise... Tu devras donc te faire à l'idée que dans l'urgence, il m'arrive parfois de faire DEUX fautes par commentaire...

La Mouette 02/10/2007 23:29

ben le lecteur il va pouvoir aller se racheter un Bescherelle hein?
(pardon, j'oubliais le concept de "faute intentionnelle"....)

Tibus 02/10/2007 08:30

Bon, enfin un nouvel article. Mais qui dit que t'as rien à écrire... Hé bien moi je dis non. Moi je n'accepte pas cet état de fait. Moi je dis que commencer un blog, c'est un sacerdoce. Et qui que soit ton seul lecteur, tu te dois - pour des raisons éthiques, morales ou tout autre qualificatif dont l'essence t'aurais été inculquée par un philosophe à mèche - de pondre un article par semaine. C'est comme ca, fallait pas commencer.
Sinon:merci les coquillettes à  l'air, merci Eve Leve Toi, mais je te déteste à tout jamais pour le titre de l'article parce que je n'ai pas attendu le ** pour le relire une deuxième fois, une troisième fois et ainsi de suite jusqu'à ce que la mémoire me revienne... Snif.
Bon voilà, maintenant le lecteur est dans l'attente du prochain article, ne le déçoit pas. lol
bisous ;)